Modèle Capacité perçage - Taraudage Vitesses (tr/mn) Puissance
SK10 10 mm 450 - 4500 0,37 KW >Fiche produit PDF
SK18 18 mm 185 - 3750 0,75 KW >Fiche produit PDF
SK18T 18 mm - M12 185 - 3750 1 CV, 0,75 KW >Fiche produit PDF
SK6 6 mm 900 - 9000 0,37 KW >Fiche produit PDF
SN23 23 mm - (M14 en option) 190 - 5250 0,52/1,1 KW >Fiche produit PDF
SN32 32 mm - (M18 en option) 140 - 2600 0,52/1,1 KW >Fiche produit PDF
SV23 23 mm - (M14 en option) 90 - 3000 1,5 KW >Fiche produit PDF
SV23FL 23 mm - (M14 en option) 220 - 5200 1,5 KW >Fiche produit PDF
SV32 32 mm - (M18 en option) 80 - 2940 1,5 KW >Fiche produit PDF

Comment choisir une perceuse d’établi ?

  Les questions à vous poser avant de faire l’acquisition d’une perceuse :

  • Quel usage : intensif (industrie)  - régulier (maintenance) – occasionnel (professionnel)
  • Quelles matières : bois – métal et autres matériaux
  • Quelles dimensions de pièces : petites – moyennes – volumineuses
  • Quels diamètres : petit (de 0 à 15 mm) - moyen (de 18 à 30 mm) - fort (de 32 à 40 mm) – très fort ( + de 40 mm)

Les réponses que Sydéric propose :                        

  • usage intensif de type industriel : la gamme Sydéric est pour vous
  • usage régulier de type maintenance : la gamme Sydmaster répond à vos besoins
  • usage occasionnel: la gamme Syrette offre un bon rapport qualité /prix

Matières : les machines des gammes Sydéric, Sydmaster et Syrette sont destinées au travail du métal et des matériaux non ferreux, à l’exclusion du bois , sous réserve d’adapter les paramètres de coupe à chaque matériau: type de foret , vitesse de rotation , vitesse d’avance ( en cas d’usage de machine à variateur

Dimensions des pièces : pour de petites pièces, nous vous conseillons une perceuse d’établi :

  • pour des pièces moyennes, une machine à colonne sera utile
  • pour des pièces volumineuses et des diamètres de perçage très fort, nous vous conseillons une perceuse de type radiale.

La perceuse d’établi

Elle est souvent qualifiée de perceuse sensitive car la descente du foret est manuelle de telle sorte que la résistance ressentie soit celle du métal à percer. Toutes les perceuses proposée sont composées de 3 parties principales : une tête, une colonne verticale et un socle quelquefois une quatrième partie est proposée sous forme de table intermédiaire entre la tête et le socle.

La perceuse dite d’établi possède une colonne courte, la hauteur est souvent limitée à 1100 mm. Pour l’utilisation de cette machine, il est nécessaire de la fixer sur un socle ou un établi. Le réglage de la vitesse s’effectue par le déplacement de la courroie d’entraînement de la broche sur les poulies .La capacité de perçage représente le diamètre maximum que le foret traverse dans un matériau donné, le plus souvent de l’acier .Cette capacité est fonction du couple fourni par la puissance du moteur et la vitesse de rotation de la broche. La course de broche ou du mandrin  exprime la profondeur maximum du perçage .Le passage broche / colonne, qualifié quelquefois de col de cygne, est la distance entre l’axe vertical de la broche et la colonne. Le passage broche / colonne définit la hauteur maximum de la pièce à percer.

Le cône de broche et son numéro représente le cône d’emmanchement du foret dans la broche, généralement défini par le terme cône morse (à l’origine c’est une définition de M.Morse) suivi d’un chiffre qui représente le diamètre de la partie conique :

  • CM 1 correspond à un diamètre de 12,06 mm
  • CM 2                                               17,78 mm
  • CM 3                                               23,82 mm
  • CM 4                                               31,26 mm

Le taraudage est une opération qui consiste à tracer un sillon hélicoïdal à l’intérieur d’un trou avec un outil appelé taraud qui, se centrant à l’intérieur du trou, forme le filet demandé .Le profil le plus courant est le profil métrique à filet triangulaire désigné par la lettre M (normalisation internationale) suivie du diamètre nominal (ex M 10 caractérise un pas  de vis de 1,5 mm et un diamètre intérieur de 8,37 mm. Le socle de la perceuse, destiné à recevoir les pièces à percer, est le plus souvent pourvu de rainures afin de fixer un étau pour brider ces pièces et éviter de les retenir manuellement, ce qui est dangereux.

Le foret désigne l’outil de perçage pour le métal, le terme mèche est généralement utilisé pour le bois ou le béton. La rotation et l’action du foret génèrent de la chaleur, c’est pourquoi il est conseillé de lubrifier en projetant une émulsion composée d’huile et d’eau en respectant des règles de sécurité: limiter les projections, récupérer les liquides et favoriser leur retraitement.